Lifestyle

Pascaline Lepeltier, l'excellence du vin entre philosophie et nature

Pascaline Lepeltier, l'excellence du vin entre philosophie et nature

À seulement 38 ans, Pascaline Lepeltier obtient en 2018 la distinction de meilleur ouvrier de France de sommellerie, tout en étant la première femme nommée meilleure sommelière de France. Rencontre avec une amoureuse du vin à New York.

Pascaline Lepeltier, l'excellence du vin entre philosophie et nature
Crédits : ©Portrait Madame et ©Medsker
Dotée d’une maîtrise de philosophie, vous êtes angevine et prônez le retour au naturel dans la viticulture. En quoi la philosophie vous accompagne-t-elle dans le choix de vos vins ?

Une fois pratiquée, il est impossible de se détacher de la philosophie. Dans le choix de mes vins, elle m’apprend à questionner et prendre une certaine distance critique. L’individu a de nos jours beaucoup plus de pouvoir et la possibilité de réfléchir à ses actions. Un choix de consommation peut être un engagement social. C’est fantastique d’être acteur de la société tout en se faisant plaisir… Accorder les éléments reste bien au cœur de mon métier, mais derrière mon choix de vins, il y aussi a celui d’une agriculture et mon envie de partager mon savoir. Le vin rassemble et transcende. C’est assez fascinant. Certains vins permettent même des expériences esthétiques, à l’image des tableaux de Dali où le temps se dilate. En termes mathématiques, goûter un vin peut ne durer que quelques minutes. Mais si l’on s’attache au ressenti et à la satisfaction, on peut avoir l’impression que cela dure une éternité. Même sans parler la même langue, des liens entre les dégustateurs de vin se créent d’ailleurs très facilement.

Dans votre restaurant Racines NY, vous avez adopté 80 % de vins biologiques et naturels parmi vos 2 800 références. Quelle est votre démarche ?
À New-York, nous avons accès à tous les vins du monde. Nous travaillons majoritairement avec des importateurs et des distributeurs, qui imposent leurs règles. Mais chez Racines NY, nous essayons d’avoir une compréhension réelle de l’activité agricole et viticole des vignerons. C’est pourquoi nous les rencontrons fréquemment. C’est vrai que les new-yorkais apprécient particulièrement les vins biologiques, mais notre carte ne peut être entièrement biologique, car la certification nécessite de convertir totalement les domaines. Nous essayons de ne pas avoir de vins avec herbicides chimiques, même si de vieux millésimes en contiennent sûrement. Aussi, avoir des vins de l’État de New York, qui est une région viticole importante, a du sens, même si cet état travaille peu en biologique et moins encore en biodynamie. En France, de prestigieuses maisons de vins d’Alsace et de Bourgogne se sont d’ailleurs converties au biologique ou en biodynamie il y a une dizaine d’années. C’est un vrai mouvement de fond.

Racines NY | 94 Chambers St, New York | racinesny.com

Publié le 28 octobre 2019
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
X

Mentions légales

Club des Joailliers Créateurs
S.A. coopérative à capital variable
16, avenue de Versailles 75016 Paris

contact@jmagazine.com
01 45 24 77 10

Inscription au registre du commerce et des sociétés : Paris B 398 724 583
SIREN : 398 724 583


Directeur de la publication : Frédéric Dael en sa qualité de Président du Club des Joailliers Créateurs
Hébergeur : ROM

Politique d'utilisation des cookies

Afin de vous offrir la meilleure expérience possible, nous devons être en mesure de connaître et de mémoriser certains des paramètres qui nous sont communiqués par votre ordinateur. Les cookies sont des données stockées sur votre navigateur, permettant une mémorisation temporaire de votre visite. Nous nous en servons uniquement pour conserver la ville que vous avez choisie lors de votre arrivée sur le site. Les données sont stockées anonymement et seront conservées 3 mois. Les autres informations à but statistique concernant votre visite sont stockées temporairement dans des "cookies volatiles", effacés à la fin de la visite.

Protection des données personnelles

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com