Lifestyle

Tim Walker exposé au Victoria and Albert Museum

Tim Walker exposé au Victoria and Albert Museum

Inédite, l’exposition “Tim Walker, Wonderful Things” célèbre jusqu'au 8 mars 2020 le génie créatif Tim Walker, qui depuis le début des années 90 a transformé la mode contemporaine, à travers sa photographie vivante et enchantée. Le plus grand musée d’art et de design du monde à Londres s’est donné le pari osé d’imaginer la plus grande exposition de photographies de l’artiste à ce jour…

Tim Walker exposé au Victoria and Albert Museum
Crédit : Tim Walker, Victoria and Albert Museum, London

"Toute la photo de mode est fondée sur l'artifice", déclarait en 2017 aux Inrocks celui qui était alors président du jury photo du Festival de Hyères. Immerger le public dans l'extraordinaire processus créatif de l'un des photographes les plus inventifs au monde. Rien que ça. Avec 300 œuvres exposées, dont plus de 150 photographies, cette rétrospective colossale met en lumière les mondes fantastiques et le processus de création de Tim Walker au cours des 25 dernières années. Dirigée par la directrice artistique anglaise Shona Heath, l’exposition a nécessité trois ans de préparation.

Conçue comme un voyage immersif au sein des mondes extraordinaire imaginés par Tim Walker, souvent qualifiés de "féeriques" et "amusants", on y découvre aussi bien ses films, ses photographies de nus, de mode et ses portraits, ses décors photographiques et ses installations, que ses influences. Sont ainsi mis en lumière au sein de l’exposition les décorateurs, les maquilleurs, les modèles et les stylistes avec qui l’artiste a travaillé.

j mag timwalker2

Sont également soumis au grand public dix projets photographiques inédits, en lien avec les collections existantes du Victoria and Albert Museum. Créé par l’artiste, chacun de ces projets a été inspiré d’un trésor provenant des collections et des archives du musée. Tim Walker a parcouru les archives du musée. "Il s'agissait de trouver un objet chargé qui m'a illuminé et touché, et puis j'en ai fait un monde. J'espère que vous en sortirez en vous sentant enclin à aller créer vos propres mondes, à articuler vos propres fantasmes", a-t-il expliqué au média anglais AnOther Magazine.

C’est alors qu’il travaillait durant un an sur les archives de l’illustre photographe Cecil Beaton à la bibliothèque de l'école Condé Nast à Londres, que sa vocation de photographe est née. Il a démarré dès 1994 comme assistant du légendaire Richard Avedon à New York, avant de commencer à contribuer au Vogue britannique à seulement 25 ans. Sa scénographie a été publiée dans les médias AnOtherAnother ManDazedI-D, LOVE magazine, Vogue (pendant plus de 10 ans), W Magazine. En 2018, il a illustré avec malice le calendrier Pirelli. Ses centaines de couvertures de magazine oniriques ont attiré des actrices (comme Kate Moss) et de nombreuses maisons de mode, parmi Alexander McQueen, Balenciaga ou encore Comme des Garçons

Aurélie Brunet

Publié le 26 septembre 2019
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
X

Mentions légales

Club des Joailliers Créateurs
S.A. coopérative à capital variable
16, avenue de Versailles 75016 Paris

contact@jmagazine.com
01 45 24 77 10

Inscription au registre du commerce et des sociétés : Paris B 398 724 583
SIREN : 398 724 583


Directeur de la publication : Frédéric Dael en sa qualité de Président du Club des Joailliers Créateurs
Hébergeur : ROM

Politique d'utilisation des cookies

Afin de vous offrir la meilleure expérience possible, nous devons être en mesure de connaître et de mémoriser certains des paramètres qui nous sont communiqués par votre ordinateur. Les cookies sont des données stockées sur votre navigateur, permettant une mémorisation temporaire de votre visite. Nous nous en servons uniquement pour conserver la ville que vous avez choisie lors de votre arrivée sur le site. Les données sont stockées anonymement et seront conservées 3 mois. Les autres informations à but statistique concernant votre visite sont stockées temporairement dans des "cookies volatiles", effacés à la fin de la visite.

Protection des données personnelles

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com