Mode

Beni Original, hommage à l’élégance africaine des années 70

Beni Original, hommage à l’élégance africaine des années 70

Ce n’est plus à prouver, la mode africaine est une vraie tendance. De nombreux jeunes créateurs émergent, parmi lesquels un certain Daquisiline Gomis.
Beni Original, hommage à l’élégance africaine des années 70
Crédit : Beni Original - Mia Darbowski
Ce jeune designer de 29 ans vient de lancer sa marque, Beni Original, qui met à l’honneur l’histoire de son père, originaire du Sénégal.

En créant une ligne de costumes, Daquisiline souhaite lui rendre hommage, ainsi qu’aux jeunes ouest-africains qui aimaient s’habiller et qui ont immigré en France dans les années 70. Bien que son métier de mécanicien exigeait une salopette, son père préférait se rendre au travail vêtu d’un trois pièces. Comme un clin d’œil à ce souvenir, Beni Original est une ode à l’élégance des hommes qu’il a connus lors de sa jeunesse. 

Si Daquisiline lui rêvait d’avoir une paire de Nike, son père n’a jamais voulu lui en offrir pensant que ce n’était pas la façon dont un homme fort et distingué devait s’habiller. Et pourtant, cela n’a pas empêché le jeune créateur de grandir avec une garde-robe presque exclusivement composée de streetwear. Jusqu’au jour du mariage de son frère où il s’est finalement glissé dans un costume gris, qu’il avait lui-même créé. Revêtir cet ensemble, prendre le temps de se préparer, de s’habiller lui a rappelé son père et le sentiment de fierté qu’il ressentait devant son miroir.
De cette réminiscence, est née sa première collection. Comme pour boucler la boucle de ce souvenir ancré, il a shooté son lookbook dans les paysages sénégalais, dont l’ambiance nous fait perdre la notion du temps. Des années 70 à 2019, les pièces Beni Original sont intemporelles. Un blazer bleu à double boutonnage, un pantalon légèrement évasé, un costume beige… Chaque pièce nous transpose d’hier à aujourd’hui, comme si un jeune homme avait fouillé dans les placards de son père et faisait de son costume fétiche une pièce ultra tendance et unique en son genre.

j magazine beni original


Et pour rendre l’histoire de sa marque encore plus attachante qu’elle ne l’est déjà, Daquisiline a fait le choix de créer une marque éco-responsable. Comment ? En récupérant les restes de tissus des grandes maisons de luxe afin de confectionner ses vêtements. La promesse de belles pièces, exclusives, et qui s’inscriront dans le temps. Et qui sait, peut-être que dans cinquante ans Daquisiline inspirera lui-même un jeune homme qui lancera à son tour sa marque de mode.

À découvrir sur benioriginal.com 

Publié le 16 septembre 2019
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
x
(*) Nos joailliers n'étant pas présents sur Paris, nous vous invitons à sélectionner la ville la plus proche de chez vous pour recevoir nos actualités.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
X

Mentions légales

Club des Joailliers Créateurs
S.A. coopérative à capital variable
16, avenue de Versailles 75016 Paris

contact@jmagazine.com
01 45 24 77 10

Inscription au registre du commerce et des sociétés : Paris B 398 724 583
SIREN : 398 724 583


Directeur de la publication : Frédéric Dael en sa qualité de Président du Club des Joailliers Créateurs
Hébergeur : ROM

Politique d'utilisation des cookies

Afin de vous offrir la meilleure expérience possible, nous devons être en mesure de connaître et de mémoriser certains des paramètres qui nous sont communiqués par votre ordinateur. Les cookies sont des données stockées sur votre navigateur, permettant une mémorisation temporaire de votre visite. Nous nous en servons uniquement pour conserver la ville que vous avez choisie lors de votre arrivée sur le site. Les données sont stockées anonymement et seront conservées 3 mois. Les autres informations à but statistique concernant votre visite sont stockées temporairement dans des "cookies volatiles", effacés à la fin de la visite.

Protection des données personnelles

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com