Le magazine de votre joaillier Prieur 1896

Je m'abonne

Escapade à l'hôtel Walker Tribeca
Walker Tribeca
Profitez de New York avant les fêtes est toujours une bonne idée. Les lumières de la ville, le froid qui s’installe progressivement dans les grandes avenues, c’est aussi une des meilleures villes pour faire son shopping de Noël.
La collection Jeux de Liens de Chaumet
Crédit : Chaumet
Joaillerie

La collection Jeux de Liens de Chaumet

La collection Jeux de Liens de Chaumet

Symboliquement, le lien est ce fil qui attache deux êtres et rapproche leur destinée. Chaumet lui rend hommage avec une collection joaillière.

Il interpelle chacun dans sa relation à l'autre, aux autres, au monde ou à même à soi. À travers lui, Chaumet donne une dimension affective et sentimentale au bijou, qui se fait jour et signe les étapes ou événements forts d'une vie. Focus sur la collection Jeux de Liens, avec son interprétation graphique du lien.
Première exposition sur Lacloche, joailliers de 1892 à 1967
Crédit : Christie's Images Limited

Moins connue que les grands noms de la Place Vendôme, la Maison Lacloche mérite pourtant grandement cette première exposition qui lui est enfin consacrée à l’Ecole des Arts joailliers, tant elle lève le voile sur un univers créatif, chic et ultra raffiné.

De véritables objets graphiques, voilà l’idée qu’ont eu en 2018 Solène Lebon- Couturier et Jérémy Emsellem, les créateurs de Ciment.

 
Le porte-bonheur 8°0 de Fred
Crédit : Fred
Joaillerie

Le porte-bonheur 8°0 de Fred

Le porte-bonheur 8°0 de Fred

Les bagues 8°0 de Fred et leur forme de 8 inversé symbolisent l'infini et l’amour éternel. Elle sont aussi de véritables porte-bonheurs puisque ce chiffre est associé à la chance en Asie.

Ce symbole peut choisir les atouts précieux de l’or blanc et de l’or rose ou la magie du diamant pour s’affirmer avec éclat. Ces bagues, d’un raffinement épuré et graphique, se portent avec élégance et légèreté, tout en en ayant la possibilité de jouer avec l'accumulation en mélangeant les tailles et le pavage des ors.
La BR05, un instrument urbain
Crédit : Bell & Ross
Horlogerie

La BR05, un instrument urbain

La BR05, un instrument urbain

Bell & Ross dévoile sa nouvelle collection BR05, fidèle à son design incontournable : le rond dans le carré, issu de son modèle carré iconique, la montre d’aviation BR03.

La nouvelle montre BR05 se veut plus urbaine tout en restant fidèle aux codes de lisibilité, fonctionnalité et précision de la Maison. La montre a un boîtier intégré : le premier maillon du bracelet fusionne avec la boîte. Il s'agit d'un design des années 70 devenu une référence chez Bell & Ross, qui lui donne un look moderne et graphique. 
Affirmée dans son style et forte sur le poignet, la BR05 est l’instrument idéal de mesure du temps pour la vie urbaine.

Montre BR05, boîtier en acier poli-satiné de 40mm et bracelet en caoutchouc noir ou acier poli-satiné, Bell & Ross

Hermès Carré Club, les coulisses du célèbre foulard
Crédit : Hermès
Mode

Hermès Carré Club, les coulisses du célèbre foulard

Hermès Carré Club, les coulisses du célèbre foulard

La maison Hermès invite, dans une exposition ouverte à tous au Carreau du Temple, à découvrir les coulisses de création de ses célèbres "Carré".

Le foulard aux dimensions de 90x90 cm, surnommé "Le Carré", se métamorphose depuis sa création en 1937. Créé pour le centenaire d’Hermès, le carré reprend le twill de soie, tissu avec lequel on fabriquait les casaques de jockeys. Il est à son origine inspiré de la mode des mouchoirs commémoratifs et des mouchoirs d’instructions utiles aux soldats à la fin du XIXème siècle, pour apprendre à démonter un fusil, transporter un blessé ou encore arrêter une hémorragie.
Depuis devenu un accessoire mythique du vestiaire du luxe, il dépeint différents univers : des animaux, des voyages, Paris, des dessins abstraits toujours dans de somptueuses couleurs. Il a même était un support pour les artistes comme Dianel Buren, Julio Le Parc ou encore Hiroshi Sugimoto.
Après plusieurs haltes à travers le monde, Hermès Carré Club s’expose pour la première fois à Paris. À travers cette immersion, Hermès propose des ateliers, une rétrospective, une initiation à l’art du nouage ou encore un espace pour rencontrer les dessinateurs.

Hermès Carré Club | Entrée libre sur réservation à partir du 19 novembre | Ouverture du 29 novembre au 8 décembre 2019 au Carreau du Temple, 4 rue Eugène Spuller, Paris IIIe

PREMIÈRE VELOURS de CHANEL
Crédit : CHANEL
Horlogerie

PREMIÈRE VELOURS de CHANEL

PREMIÈRE VELOURS
de CHANEL

Première montre créée exclusivement pour les femmes par CHANEL en 1987, inspirée de la forme octogonale du bouchon du flacon du N°5 et de la place Vendôme, la PREMIÈRE n'a cessé d'évoluer depuis plus de 30 ans, tout en gardant son identité.

Élégante et intemporelle, la montre PREMIÈRE se réincarne cette fois en petite taille : version cadran noir intense ou cadran serti de diamants pour davantage de préciosité. 
Dotée d'un bracelet noir au toucher velours et réinterprétant les codes d'origine noir et or de la montre PREMIÈRE, la nouvelle PREMIÈRE VELOURS s'offre une allure couture, résolument féminine. 
Le diamant Cullinan : un vrai défi de taille
Crédit : DR

On hallucine en imaginant la surprise d’un modeste mineur face à une pierre brillante collée à la paroi, qu’il va dégager de la roche avec son canif ! On est en 1905, à seulement 9 mètres de profondeur dans une mine en Afrique du Sud et la pierre pèse 3106 carats soit un demi-kilo de diamant. Pour faire simple, on la baptiste du nom de Thomas Cullinan, le propriétaire de la mine. C’est là que tout se complique.

Pascaline Lepeltier, l'excellence du vin entre philosophie et nature
Crédits : ©Portrait Madame et ©Medsker

À seulement 38 ans, Pascaline Lepeltier obtient en 2018 la distinction de meilleur ouvrier de France de sommellerie, tout en étant la première femme nommée meilleure sommelière de France. Rencontre avec une amoureuse du vin à New York.

La collection Dis-moi oui !
Photographie : Olivier Foulon
Joaillerie

La collection Dis-moi oui !

La collection Dis-moi oui !

Focus sur la collection Dis-moi oui ! qui associe alliance et solitaire pour ne former plus q'un.
La collection Dis-moi oui ! allie votre bague de fiançailles à votre alliance. Symbole d'engagement, les bagues Dis-moi oui ! font rimer amour avec éternité. Six duos composés d'une alliance et d'un solitaire, à vous de trouver votre paire idéale. En or rose ou en or blanc, l'alliance adopte l'éclat du solitaire pour une harmonie subtile sertie de diamants.
Afficher plus de contenu
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
X

Mentions légales

Club des Joailliers Créateurs
S.A. coopérative à capital variable
16, avenue de Versailles 75016 Paris

contact@jmagazine.com
01 45 24 77 10

Inscription au registre du commerce et des sociétés : Paris B 398 724 583
SIREN : 398 724 583


Directeur de la publication : Frédéric Dael en sa qualité de Président du Club des Joailliers Créateurs
Hébergeur : ROM

Politique d'utilisation des cookies

Afin de vous offrir la meilleure expérience possible, nous devons être en mesure de connaître et de mémoriser certains des paramètres qui nous sont communiqués par votre ordinateur. Les cookies sont des données stockées sur votre navigateur, permettant une mémorisation temporaire de votre visite. Nous nous en servons uniquement pour conserver la ville que vous avez choisie lors de votre arrivée sur le site. Les données sont stockées anonymement et seront conservées 3 mois. Les autres informations à but statistique concernant votre visite sont stockées temporairement dans des "cookies volatiles", effacés à la fin de la visite.

Protection des données personnelles

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com