Joaillerie

L'affinage de l'or

L'affinage de l'or

L’or, exactement comme le sucre, fait l’objet d’un raffinement. Un processus sophistiqué destiné à le dégrossir afin d’en tirer le maximum de pureté. Avant d’en arriver là, il a fallu extraire près de 250 tonnes de terres pour obtenir 1 gramme d’or qui va forcément rétrécir et perdre du poids lors de l’affinage.

L'affinage de l'or
Crédit : DR
Une pureté qui se mesure au millième du pourcentage

Cuivre et surtout argent, l’affinage consiste à séparer les métaux alliés à l’or brut et ça on sait le faire depuis l’antiquité ! On parle à l’époque de cémentation, un procédé qui consiste à faire chauffer l’or avec du sel et du sulfate de fer qui font dissoudre le cuivre et l’argent.

Aujourd’hui tout est beaucoup plus sophistiqué, pas question de laisser échapper la moindre impureté. Débris, déchets, tout est éliminé grâce à l’exposition de l’or au gaz de chlore, formidable séparateur qui permet d’obtenir de l’or pur à 99,5 %.
On y presque ! Plus que 0,5 pour cent pour atteindre la perfection. Juste une question d’électrolyse, un système infaillible à l’issue duquel la pureté atteint son record de 99,999.

De l’industrie suisse à l’apprenti sorcier, l’or est un filon à suivre

Là, il s’agit de grands pros dont les entreprises de raffinerie suisses tiennent le haut du pavé et fournissent le monde entier en lingots certifiés. Mais au fond, tout le monde peut s’y essayer si l’on en croit les tutoriels qui circulent sur le web. Une simple histoire de cuisine avec liste des courses à l’appui qui indique la recette dans les détails. Bref, se munir d’un moule à lingot, d’une plaque de cuisson, de l’eau distillée, de l’ammoniaque, des serviettes en papier, de l’urée etc. Tout juste si on précise les risques de toxicité de l’affaire.

Reste, une multitude d’ateliers qui rachètent l’or au cours en circulation et sous toutes ses formes, de la dent au bijou de famille, qu’ils affinent en direct.
Publié le 07 juin 2019
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
X

Mentions légales

Club des Joailliers Créateurs
S.A. coopérative à capital variable
16, avenue de Versailles 75016 Paris

contact@jmagazine.com
01 45 24 77 10

Inscription au registre du commerce et des sociétés : Paris B 398 724 583
SIREN : 398 724 583


Directeur de la publication : Frédéric Dael en sa qualité de Président du Club des Joailliers Créateurs
Hébergeur : ROM

Politique d'utilisation des cookies

Afin de vous offrir la meilleure expérience possible, nous devons être en mesure de connaître et de mémoriser certains des paramètres qui nous sont communiqués par votre ordinateur. Les cookies sont des données stockées sur votre navigateur, permettant une mémorisation temporaire de votre visite. Nous nous en servons uniquement pour conserver la ville que vous avez choisie lors de votre arrivée sur le site. Les données sont stockées anonymement et seront conservées 3 mois. Les autres informations à but statistique concernant votre visite sont stockées temporairement dans des "cookies volatiles", effacés à la fin de la visite.

Protection des données personnelles

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com