Joaillerie

Les pierres bleues à l’infini

Les pierres bleues à l’infini

De la turquoise à l’opale, de l’aigue marine au lapis lazuli, du saphir à la calcédoine, on ne compte plus les nuances minérales de bleus. Un éventail fabuleux qui embrasse tout le spectre, flirtant avec le vert, le jaune et bien sûr le rose, quand le violet s’en mêle.

Les pierres bleues à l’infini
Mate ou cristalline, la plus universelle des couleurs

Le saphir est la pierre à laquelle on pense tout de suite, pour sa préciosité et son prix ! Là où, dans ce domaine, elle peut être scorée par la tanzanite, pierre outremer ultra rare et sacrée pour le peuple Massaï et dont le seul gisement connu aujourd’hui se situe en Tanzanie.

D’autant que pour tout compliquer, tous les saphirs ne sont pas bleus là où parfois les diamants peuvent l’être. Au fond, la question est plus simple quand il s’agit des pierres fines.
La turquoise, l’opale et le lapis ont un point commun : elles possèdent toutes des taches ou des veines : arc-en-ciel pour l’opale, vertes pour la turquoise et argentées pour le lapis. On les considère comme des pierres ornementales qui peuvent même être gravées, pierre de chevalière pour le lapis, pierre talismanique pour la turquoise.

Du bleu piscine au bleu océanique, vive le bleu !

De l’autre côté du prisme, il y a la famille des quartz et des béryls : topaze, aigue marine, calcédoine, elles ont toutes leur particularités. La calcédoine est douée pour les tailles lisses en cabochon, l’aigue marine est si large et parfaite qu’elle favorise les splendides taille coussin ou émeraude, la topaze adore le facettes qui démultiplient son aura cristalline.

Puis il y a les moins connues, les petites chalengeuses. La modeste agate et ses marbrures régulières un peu folklore hippie, l’apatite et son coté mers du sud bleu lagon, la fluorite, totalement psychédélique avec ses reflets pixélisés ou encore l’étrange pierre de lune étoilée aux bleus insaisissables. Un kaléidoscope fou, de tailles, de tons, de pastels, de matières qui déclinent le bleu à l’infini du bijou.
Publié le 15 mars 2019
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
X

Mentions légales

Club des Joailliers Créateurs
S.A. coopérative à capital variable
16, avenue de Versailles 75016 Paris

contact@jmagazine.com
01 45 24 77 10

Inscription au registre du commerce et des sociétés : Paris B 398 724 583
SIREN : 398 724 583


Directeur de la publication : Frédéric Dael en sa qualité de Président du Club des Joailliers Créateurs
Hébergeur : ROM

Politique d'utilisation des cookies

Afin de vous offrir la meilleure expérience possible, nous devons être en mesure de connaître et de mémoriser certains des paramètres qui nous sont communiqués par votre ordinateur. Les cookies sont des données stockées sur votre navigateur, permettant une mémorisation temporaire de votre visite. Nous nous en servons uniquement pour conserver la ville que vous avez choisie lors de votre arrivée sur le site. Les données sont stockées anonymement et seront conservées 3 mois. Les autres informations à but statistique concernant votre visite sont stockées temporairement dans des "cookies volatiles", effacés à la fin de la visite.

Protection des données personnelles

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com