Joaillerie

Réparer, restaurer, entretenir : les bijoux sont éternels

Réparer, restaurer, entretenir : les bijoux sont éternels

On aime les porter, les regarder, les montrer... Mais malheureusement, on ne sait pas toujours les préserver ! Voici quelques conseils pour offrir l'éternité à vos bijoux préférés.
Réparer, restaurer, entretenir : les bijoux sont éternels
Il y a des pierres qui aiment l’eau ! Mais elles sont rares. Le corail forcément, mais aussi l’opale, le lapis-lazuli et la turquoise… À part ça, l’humidité n’est pas leur truc. Un petit bain de temps en temps, mais sous haute surveillance, c’est ce que tous les joailliers recommandent avec de l’eau savonneuse.
On laisse tremper puis on nettoie avec une brosse à dents, c’est tout simple, même si cela n’a pas le wahou effect d’une immersion dans les bacs à ultrasons des bijoutiers.

Prévenir les risques, une sage décision

Idem pour le polissage, bien plus efficient que le lustrage fait maison à la peau de chamois, quand il est pratiqué dans les règles de l’art par les artisans dotés de fils de soie.
On l’aura compris, en ce qui concerne l’entretien des bijoux, il y a deux écoles : la maintenance quotidienne et le grand lifting professionnel.
Au quotidien, la consigne est simple : une boîte à bijoux toute douce et à compartiments pour éviter que les bijoux ne se touchent. C’est le b.a.-ba avec des warnings liés aux produits à bannir comme l'ammoniaque, le parfum et le  mercure !
Dans l’absolu, c’est un peu comme pour tout, il faut une révision tous les cinq ans. Parce qu’un fermoir peut dysfonctionner, qu’une monture peut montrer des signes de faiblesse et qu’une pierre peut se dessertir avec le temps.

La magie du rhodiage, grand activateur d’éclat

L’étape officielle est donc nécessaire. Le joaillier dispose d’outils qui lui permettent d’établir un diagnostic impossible à l’œil nu.
Redresser un chaton, fixer un huit de sécurité, renfiler un collier, renforcer les griffes, ces médecins du bijou ressuscitent tout ! Leur intervention est d’autant plus spectaculaire qu’elle s’achève par le rhodiage de l’or.
Cerise sur le gâteau, le rhodiage est magique, il consiste en une couche de rhodium qui donne un éclat et une brillance immédiate au métal. Avec le temps, les frottements et les chocs, elle finit par s’altérer. Après son passage à l’atelier, le bijou est comme neuf.
Publié le 16 avril 2019
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
X

Mentions légales

Club des Joailliers Créateurs
S.A. coopérative à capital variable
16, avenue de Versailles 75016 Paris

contact@jmagazine.com
01 45 24 77 10

Inscription au registre du commerce et des sociétés : Paris B 398 724 583
SIREN : 398 724 583


Directeur de la publication : Frédéric Dael en sa qualité de Président du Club des Joailliers Créateurs
Hébergeur : ROM

Politique d'utilisation des cookies

Afin de vous offrir la meilleure expérience possible, nous devons être en mesure de connaître et de mémoriser certains des paramètres qui nous sont communiqués par votre ordinateur. Les cookies sont des données stockées sur votre navigateur, permettant une mémorisation temporaire de votre visite. Nous nous en servons uniquement pour conserver la ville que vous avez choisie lors de votre arrivée sur le site. Les données sont stockées anonymement et seront conservées 3 mois. Les autres informations à but statistique concernant votre visite sont stockées temporairement dans des "cookies volatiles", effacés à la fin de la visite.

Protection des données personnelles

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com