Lifestyle

Ne jamais se répéter, le secret de Ramy Fischler

Ne jamais se répéter, le secret de Ramy Fischler

Après la chaleur minimaliste de Cécilie Manz en janvier, Maison&Objet récompense en septembre la valeur du sens de Ramy Fischler. Sur le salon international de Paris, qui se tient du 7 au 11 septembre, le designer belge va dévoiler une "Agora", projet expérimental symbole de sa démarche visionnaire et holistique.

Ne jamais se répéter, le secret de Ramy Fischler
Portrait de Ramy Fischler - Maison & Objet
"Le temps humain ne tourne pas en cercle mais en ligne droite. C'est pourquoi l'homme ne peut être heureux puisque le bonheur est désir de répétition." N'en déplaise à Milan Kundera, le bonheur de Ramy Fischler n'est que désir de nouveauté. Et le fondateur de RF Studio, porte-étendard de la nouvelle génération de designers, est un créateur heureux. Ne pas se répéter, le designer belge de 39 ans en fait sa ligne directrice depuis sa sortie de l’École nationale supérieure de création industrielle, en 2004. Son appétence gargantuesque pour l'expérimentation, l'ancien pensionnaire de la Villa Médicis l'a développée à 360 degrés chez Patrick Jouin avant de monter son propre studio, il y a sept ans.
 
Qualifié par Intramuros de "passionné des relations entre les espaces physique et numérique, pratiquant la création de manière éclectique, du projet de recherche au design industriel, artisanal et prospectif", le lauréat de l'académie de France à Rome ne jure que par la valeur d'usage. Anticiper les pratiques de demain, définir le fondement et l’utilité de chaque projet, construire les écosystèmes qui le rendront effectif sont devenus des prérequis dans sa pratique : pour Ramy Fischler le design doit faire sens. Que ce soit dans les projets pragmatiques ou plus conceptuels.
 
Électron libre capable de collaborer avec le chef Thierry Marx, le metteur en scène Cyril Teste ou le compositeur Jesper Nordin, le concepteur du siège français de Twitter et décorateur du restaurant solidaire le Refettorio à Paris, pratique son métier à la manière d’un réalisateur. Normal, il est passionné de cinéma, dont il s'inspire énormément. De ses projets naissent des meubles qu’il auto-édite et expose en galerie. Il conçoit également des objets hybrides qui expriment sa position ouverte sur les frontières des disciplines. Une réflexion initiée lorsqu’il était professeur au Fresnoy avec son projet L’image éclaire qui faisait justement le lien entre image et cinéma.

 

FastLab ©Vincent Leroux / Reffetorio, Paris ©J.R
 
Observateur critique de ce qui semble être, ou peut devenir, une problématique
 
Iconoclaste audacieux adorant croiser les savoirs, Ramy Fischler nourrit une démarche transversale marquée par les nouvelles technologies, les mutations sociales et économiques. Ou encore les enjeux écologiques. Il assume que son approche "relève essentiellement d’un double regard sur mon environnement. À la fois intérieur, en tant qu’utilisateur, qu’usager, qu’acteur – et extérieur, en tant qu’observateur critique de ce qui semble être, ou peut devenir, une problématique."
 
Pour Le Philanthro-Lab, l’un des projets lauréats du concours Réinventer Paris 1, il a élaboré la programmation, anticipé les usages et conçu l’aménagement. Designer-entrepreneur, il participe notamment à la conception de Nu !, une offre de restauration en entreprise zéro-déchet basée sur des circuits courts. En mode start-up, il peut aussi concevoir un frigo connecté permettant un achat cashless. En plus d'un décor tout en terre crue pour la fondation Giorgio Cini, à Venise et une scénographie contemporaine d'Hamlet à l'Opéra comique en décembre, Ramy Fischler s'est lancé dans un double chantier ambitieux sur les Champs-Elysées : un palace et un nouveau concept de cinéma.
Publié le 07 septembre 2018
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
X

Mentions légales

Club des Joailliers Créateurs
S.A. coopérative à capital variable
16, avenue de Versailles 75016 Paris

contact@jmagazine.com
01 45 24 77 10

Inscription au registre du commerce et des sociétés : Paris B 398 724 583
SIREN : 398 724 583


Directeur de la publication : Frédéric Dael en sa qualité de Président du Club des Joailliers Créateurs
Hébergeur : ROM

Politique d'utilisation des cookies

Afin de vous offrir la meilleure expérience possible, nous devons être en mesure de connaître et de mémoriser certains des paramètres qui nous sont communiqués par votre ordinateur. Les cookies sont des données stockées sur votre navigateur, permettant une mémorisation temporaire de votre visite. Nous nous en servons uniquement pour conserver la ville que vous avez choisie lors de votre arrivée sur le site. Les données sont stockées anonymement et seront conservées 3 mois. Les autres informations à but statistique concernant votre visite sont stockées temporairement dans des "cookies volatiles", effacés à la fin de la visite.

Protection des données personnelles

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com