Mode

Retour sur les gagnants et l'histoire du festival de Hyères

Retour sur les gagnants et l'histoire du festival de Hyères

Après 3 jours de compétition acharnée, du 25 au 29 avril 2019, les lauréats du 34ème festival international de mode, de photographie et d’accessoires de mode de Hyères viennent d’être élus. Depuis 1985, ce festival met en avant la jeune création. Cette année, l’écologie, l'éthique, le recyclage et la lutte contre le gaspillage ont été mis à l’honneur, dans une vision de la création de mode "pure et future".
Retour sur les gagnants et l'histoire du festival de Hyères
Crédit : Hubert Crabieres
Ne pas se faire influencer par les grands créateurs. Tel est le mantra qui anime les participants de ce festival 2019. Tous ont en commun un talent pour le storytelling, avec la volonté d’aller dans la disruption et l'individualité. "Quand je suis sortie de l'école, on était encore dans un schéma beaucoup plus classique, celui de faire ses classes dans une maison, comme l'a fait Martin Margiela chez Jean Paul Gaultier ou Martine Sitbon chez Chloé. L'énorme différence, aujourd'hui, c'est que les jeunes ont envie de suivre leur propre voie. Upcycling, upcycling, upcycling ! Ils ont tous ce mot à la bouche. C'est à se demander si on ne leur a pas soufflé d'en parler ", explique à L’Express Natacha Ramsay-Levi, présidente du jury mode et directrice artistique de Chloé.

Cette année, le festival de Hyères amplifie l'écho d'une nouvelle génération, qui ambitionne de rendre l’écosystème de la mode davantage vertueux et écologique. Au sein de la villa Noailles sont organisés chaque année trois concours, des expositions et des tables rondes, qui consacrent les futurs grands noms du luxe comme ce fut le cas pour la styliste française Marine Serre. Dans ce festival fondé il y a 35 ans par Jean-Pierre Blanc, dix stylistes (depuis 1986), dix photographes (depuis 1997) et dix créateurs d’accessoires (depuis 2017), sont sélectionnés pour participer au festival par des jurys prestigieux de professionnels. Les candidats retenus défilent lors du concours mode (défilés aux Salins des Pesquiers), et participent au concours accessoires et aux expositions collectives du concours de photographie.

Un jury prestigieux

Cette année, Natacha Ramsay-Levia (Chloé) a présidé le jury mode. Son homologue du jury photo était le photographe anglais Craig McDean, tandis que la créatrice de bijoux Charlotte Chesnais, elle, a présidé le jury de l'accessoire.

Qui sont les gagnants du festival de Hyères 2019 ?

Lauréat cette année du très prestigieux Grand Prix du jury Première Vision, présidé par Natacha Ramsay-Levi, le jeune Autrichien Christoph Rumpf (25 ans) s’est formé à l'université des Arts appliqués de Vienne. Le jeune lauréat a présenté avec succès sa collection homme engagée et très créative, inspirée de l’histoire d’"un prince qui a grandi dans la jungle", a-t-il confié à l’AFP. Dans la tendance de la mode durable, l’artiste primé a confectionné ses créations via des tissus recyclés : des bijoux chinés aux Puces et des tissus d'ameublement. La dotation de ce prix ? Une enveloppe de 20 000 euros destinée à l’accompagner dans le lancement de sa marque. 


j magazine hyeres maison michel 07 alix marnat
Crédit : Alix Marnat

Lauréats des autres prix

Prix accessoires de mode : Swarovski. 
Prix des Métiers d'art de Chanel ainsi que le prix du public : l'Irlandaise Róisín Pierce.
Prix du jury photographie : la Sud-Africaine Alice Maa.
Prix Chloé : la Suissesse Tina Schwizgebel-Wang.
Prix du jury accessoires de mode Swarovski : l’Espagnole Noelia Morales.
Prix American Vintage : le Français Hubert Crabières.
Prix de la nature morte : la Finlandaise Hilla Kurki.
Mention spéciale au trio japonais formé par Tetsuya Doi, Yota Anazawa et Manami Toda.
Mention spéciale sur les accessoires : le duo français Dorian Cayol et Quentin Barralon.
Prix du public : les Françaises Elsa & Johanna et l’artiste Belge Sarah Levy.

Chaque année différent, le festival de Hyères continuera pour autant de nouer des liens positifs entre les futurs grands noms de la mode.

Aurélie Brunet
Publié le 03 mai 2019
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
x
Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com
X

Mentions légales

Club des Joailliers Créateurs
S.A. coopérative à capital variable
16, avenue de Versailles 75016 Paris

contact@jmagazine.com
01 45 24 77 10

Inscription au registre du commerce et des sociétés : Paris B 398 724 583
SIREN : 398 724 583


Directeur de la publication : Frédéric Dael en sa qualité de Président du Club des Joailliers Créateurs
Hébergeur : ROM

Politique d'utilisation des cookies

Afin de vous offrir la meilleure expérience possible, nous devons être en mesure de connaître et de mémoriser certains des paramètres qui nous sont communiqués par votre ordinateur. Les cookies sont des données stockées sur votre navigateur, permettant une mémorisation temporaire de votre visite. Nous nous en servons uniquement pour conserver la ville que vous avez choisie lors de votre arrivée sur le site. Les données sont stockées anonymement et seront conservées 3 mois. Les autres informations à but statistique concernant votre visite sont stockées temporairement dans des "cookies volatiles", effacés à la fin de la visite.

Protection des données personnelles

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@jmagazine.com